Les armes antichars

Face aux vagues de Panzers, les américains ont mis en place divers moyens pour repousser les blindés de la Wehrmacht. Du faible canon de 37mm au Bazooka, les chercheurs ont su innover en matière de défense antichar. Voici une présentation de chaque type d'armes antichars (fusils, canons, mines, lance-roquettes, grenade ...)
 

Armes antichars individuelles: Bazooka M1

 

Les armes antichars individuelles

Bazooka M1

Le Bazooka M1 est l'arme antichar américaine par excellence, elle a inspiré les allemands dans la conception du Panzerschreck. Le Bazooka est une invention du colonel Leslie Skinner qui utilisa un tube de mortier de 60mm pour propulser des roquettes sur des objectifs blindés. Les projectiles étaient des roquettes basées sur le principe de la charge creuse, un principe nouveau à l'époque et très efficace. Il avait une portée maximale de 400m et pouvait percer 100mm à 90° d'inclinaison à 200m. La roquette M6 de 60mm ou 2.36 pouces était propulsée à près de 105m/sec par un déclenchement électrique de l'arme. Le Bazooka n'est en fait qu'un tube métallique percé des deux côtés (à droite pour insérer le projectile et à gauche pour l'expulser), dans lequel était introduit une roquette lancée par un influx électrique après pression du déclencheur. Il possède 4 hausses, un pour viser à 100m, 200m, 300m et 400m. Ce lance-roquette ne pèse que 5.8kg pour une taille de 1.39m. La roquette en elle-même pèse 2.8kg et une cadence de tir de 2 coups/min. Sur cette arme se trouvait une batterie électrique qui s'épuiser en continu dès sa mise en route, elle pouvait donc s'éteindre à tout moment pendant le combat. Sous la version M1, le Bazooka fut produit à 5000 exemplaires, mais il subit des modifications pour le rendre plus puissant:

  • la version M1A1 est le Bazooka M1 avec un garde-souffle en bout de l'arme, la batterie possède désormais un bouton"marche-arrêt" pour éviter de l'utiliser inutilement. Il possède les mêmes caractéristiques que le M1 mise à part sa roquette qui devient la M6A1.
  • la version M9 est un Bazooka "démontable" en deux parties pour un transport plus facile dans le but d'équiper les troupes aéroportées. Le système de batterie est abandonné au profit d'une dynamo branchée directement sur le système de mise à feu dans la poignée, il tirait des roquettes M6A3.

A noter que le Bazooka ne possèdait pas de recul car la trainée du projectile était expulsée par le côté droit. Deux personnes étaient nécessaires à son utilisation, bien qu'un seul homme pouvait l'utiliser. Toutes versions confondues, pas moins de 476 628 exemplaires furent produits de 1942 à 1945. 

Après la guerre fut créé le "SuperBazooka" ou SuperBazooka M20 avec des roquettes de 89mm (3.5 pouces). 

Source :  Armes et armements de la Seconde Guerre Mondiale de Alexander Lüdeke, wardrawings.be, wikipedia.org

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 10/02/2018

×