Les blindés

Voici une page où seront comparés des blindés des différentes factions, pour créer une mise en concurrence et savoir quel est le meilleur. Malgré tout ces comparaisons sont personnelles et les avis peuvent divergés. Des corrections peuvent être apportées, dites les moi en commentaire.    

 

Confrontations de blindés légers: Hotchkiss 35 VS Panzer II ausf. D

Hotchkiss H-35 VS Panzer II ausf. D

Nom Hotchkiss H-35 Panzer II ausf. D
Doctrine d'emploi Soutien d'infanterie Soutien d'infanterie/reconnaissance
Armement principal Canon court de 37mm SA18 L/21 (100 obus perforant explosif) Canon de 20mm KwK 30 (180 obus perforant explosif)
Armement secondaire Mac 31 de 7,5mm (2400 balles) MG34 de 7,92mm (2250 balles)
Moteur 75 chevaux Hotchkiss 140 chevaux Maybach
Vitesse 28 km/h 55 km/h
Blindage effectif frontal et latéral 39,26mm/34mm 30,37mm/30,37mm
Poids 9,6 tonnes 11,0 tonnes
Équipage Commandant/chargeur/ tireur + conducteur Commandant/tireur + chargeur/radio + conducteur
Taille en mètre (longueur/largeur/hauteur) 4,22/1,95/2,15 4,75/2,14/2,02
Efficace contre L'infanterie, les véhicules peu ou pas blindés L'infanterie, les véhicules peu ou pas blindés
Vulnérable contre Les armes antichars Les armes antichars
Atouts Bon canon d'infanterie. Autonomie correcte. Bon blindage. Rapide. Bonne autonomie. Fiable.
Défauts Manœuvrabilité basse. Équipage surchargé en tâches. Espace restreint. Moteur faible. Suspension empêchant une bonne adhérence en terrain difficile. Blindage faiblement incliné. Inefficace contre blindé.
Exemplaires produits 400 1856

Hotchkiss H-35 VS Panzer II ausf. D

Conclusion: ces deux blindés légers se sont combattus lors de la bataille de France en mai-juin 1940. Lequel des deux était le meilleur ? Chacun de ces deux blindés ne peux pas percer son adversaire de face (sauf grâce à un coup de chance).

D'un côté, on a un char fortement blindé avec un canon destiné à appuyer l'infanterie, inefficace contre les chars; de l'autre, se trouve un blindé rapide, fiable mais plus vulnérable à l'infanterie. On pourrait penser que le Panzer II ausf. D ressortirait vainqueur de ce duel mais le Hotchkiss H-35 bien que plus complexe mécaniquement est plus qualifié que son concurrent.

Le H-35 devait selon sa doctrine d'emploi appuyer l'infanterie. C'est pour cela quand 1940, lors de l'invasion de la France, les Panzers en plus grand en nombre ont surclassé les blindés français éparpillés avec l'infanterie. Malgré la défaite, les chars français se sont opposés farouchement à Flavion et Stonne, infligeant de lourdes pertes aux allemands avant d'être surpassés par le nombre.

Somme d'entre eux ont dût résister aux vagues de Panzers ennemis ou se saborder devant la poussée irrésistible de la Blitzkrieg. Le Panzer II ausf. D n'en reste pas moins un excellent blindé de reconnaissance, rapide et agile en soutien d'infanterie. Il resta le blindé allemand le plus utilisé au début de la guerre et participa jusqu'à la fin de la guerre à des missions spécifiques selon les modifications qui lui était apportées. Chaque blindé excellait dans la mission qui lui était confié mais la doctrine et le nombre ont donné raison aux Panzers. 

8 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 21/03/2017